CONTEXTE ET JUSTIFICATION DU SEMINAIRE
Le numérique présente une évolution parfois fébrile, bien qu’offrant une flexibilité et une automatisation des activités. Selon Stiegler, 2014 : « toute technique est ambivalente, à la fois remède et poison ; elle peut être aussi bien bénéfique que néfaste ». Ainsi, la volonté de la Côte d’Ivoire comme tout autre pays de freiner l’expansion des détournements dans l’usage des technologies numériques (cyber escroquerie :"Broutage", phishing :"vol de données", etc.) a suscité la prise de dispositions en vue de la régulation des activités dans le cyberespace. La reforme réglementaire et l’identification des abonnés des services des réseaux de communication mobile et d’Internet observées en Côte d’Ivoire sont les principales mesures prises dans ce sens.

PARTENAIRES ET SPONSORS

NOUS SUIVRE SUR